Actualités

Date de publication : mardi 12 mars 2019

Un Breton sur 3 a froid en hiver

Bien qu’il fasse moins froid en hiver dans la péninsule bretonne (en moyenne 4°C), un sondage OpinionWay (Baromètre annuel « Les Français et la rénovation énergétique ») a établi que 35 % des Bretons ont froid dans leur logement pendant l’hiver, malgré le chauffage.

Un ressenti proche du ressenti Français

Avec 35 % foyers bretons souffrant du froid en hiver, alors que le chauffage fonctionne, c’est à peine moins que la moyenne des foyers français (43 %). En cause, la nécessité de réaliser des travaux de rénovation thermique est citée par 41 % d’entre eux (contre 50 % des Français). Les travaux à réaliser concernent à la fois l’isolation, le chauffage ou le changement des fenêtres.
Ce baromètre apporte une autre information d’importance : 97 % des Bretons pensent que les travaux de rénovation énergétique ont un impact fort sur l’amélioration de la performance énergétique du logement en termes de confort, et 90 % pensent qu’ils peuvent aussi réduire la facture de chauffage.

Un budget de 1 716 euros par foyer

C’est ce que coûtent en moyenne les travaux de rénovation énergétique réalisés dans les foyers bretons. Premier poste de travaux, les fenêtres, à 47 %, puis vient l’isolation des combles et des murs à 44 et 41 %. L’isolation des sols est peu mise en œuvre en Bretagne, à 20 %.
Le montant moyen des travaux est sensiblement identique à celui réalisé sur l’ensemble de la France (1 758 euros). Près de la moitié des foyers bretons veulent encore réaliser pour au moins 1 000 euros de travaux.
Si les Bretons apprécient les conseils des professionnels RGE à 77 %, et considèrent de qualité les travaux réalisés à 76 %, ils sont en revanche moins nombreux à trouver auprès d’eux l’information nécessaire sur les aides à la rénovation thermique (52 %). Quant au respect des délais, il semble problématique en Bretagne, puisque 38% des Bretons n’y croient pas.

Ce qui empêche les Bretons d’avoir plus chaud en hiver

S’ils ont bien pris conscience qu’avoir plus chaud dans leur logement en hiver passe par des travaux de rénovation thermique, ils éprouvent cependant des difficultés à passer à l’acte. Principale difficulté, le manque d’information sur les aides dont ils peuvent bénéficier est cité le plus souvent. De fait, 77 % d’entre eux ne sont pas en mesure de nommer instantanément l’une des aides à la rénovation énergétique et seuls 4 % arrivent à évaluer la part des aides à laquelle ils peuvent prétendre, malgré un nombre conséquent d’espaces info-énergie :
- ALECOB,
- ALOEN,
- ALEC,
- ENER’GENCE,
- HEOL,
- Etc.
Les conseillers Auchan sont à la disposition des bretons pour les aider à boucler leur plan de financement des travaux énergétiques.

Sources :
https://www.breizh-info.com/2019/01/25/110668/renovation-energetique-en-bretagne-un-habitant-sur-trois-a-froid-dans-son-logement-lhiver
https://fr.climate-data.org/europe/france/franche-comte/bretagne-211621/
http://www.cellule-eco-bretagne.asso.fr/Common/download.phtml?url=%2Frc%2Ffr%2Fcellule-eco-bretagne.asso%2Frep%2FContainer%2F2016%2F20161010-104322-904%2Fsrc%2Fattachment%2Ffr%2FTdBCDBretagneR2014.pdf

Retour