Actualités

Date de publication : mardi 20 novembre 2018

Tout savoir sur la laine de roche soufflée

Parmi les laines minérales les plus utilisées pour isoler des combles, la laine de roche offre des performances intéressantes. La technique du soufflage couplée à la laine de roche est une solution d’isolation performante, écologique et économique.

Les qualités de la laine de roche

La laine de roche est fabriquée à partir d’une roche volcanique, le basalte. Elle présente de bonnes performances d’isolation thermique. La conductivité thermique de la laine de roche est faible, avec un « lambda » de 0,04 W/m².K pour un produit standard et de 0,035 W/m².K pour une laine de roche haute performance. Elle produira de bons résultats avec une épaisseur réduite et ne s’affaissera pas au fil des ans.
Classée A1, la laine de roche offre une résistance au feu jusqu’à 1000°C et plus, sans dégagement de fumées toxiques, si elle est couverte d’une surface d’aluminium ou de verre. Dès lors, les risques de voir le toit entièrement brûler dans un incendie sont réduits.
Sa structure aérée lui donne également une excellente performance acoustique, aussi bien contre les bruits d’impact que contre les bruits aériens.
Avec le développement de nouvelles filières de recyclage, la laine de roche est désormais un matériau recyclable, ce qui la rend d’autant plus écologique que sa durée de vie est importante.

Soufflage de la laine de roche et épaisseur

La laine de verre soufflée permet une isolation efficace et facile à mettre en place. Elle peut se faire par l’extérieur et évite les passages incessants dans la maison. Avec un bon professionnel, agréé RGE, la pose prend une demi-journée.
La technique de soufflage de laine de roche est très utilisée en rénovation et pour isoler les combles perdus. Elle présente, en effet, toutes les qualités pour une isolation réussie :

  • elle se glisse partout et supprime ainsi les ponts thermiques,
  • elle ne retient pas la condensation.

Pour la pose, une simple cardeuse – souffleuse suffit. Il n’est pas utile d’installer des échafaudages ni de déposer la totalité de la toiture.
L’épaisseur dépend de la résistance thermique que vous souhaitez obtenir. La norme RT 2012 impose une résistance thermique minimale de 4,8 m².K/W (paroi + isolant). Pour calculer l’épaisseur, il suffit de multiplier la résistance thermique à obtenir par le lambda de l’isolant. Si vous faites le choix d’une laine de roche soufflée haute performance (λ 0,035), et que vous souhaitez obtenir une résistance thermique de 7, il vous faudra une épaisseur de laine de roche de (7 * 0,035 = 0,245 m = 24,5 cm).

Coût de la laine de roche

C’est un autre des nombreux avantages de la laine de roche soufflée : son faible coût. Le coût moyen constaté pour isoler une surface de 100 m² de combles perdus en laine de roche soufflée est d’environ 2000 € (20 € le m² pour une épaisseur de 30 cm).
L’isolation des combles par laine de roche soufflée est éligible aux différentes aides de l’Etat et des collectivités.

Sources :
https://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Les-isolants/Isolants-en-laine-minerale/Laine-de-roche
https://blog.afih.fr/tout-savoir-de-la-laine-de-roche-soufflee/
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-travaux-renovation-logement-reglementation-thermique.pdf
https://www.travaux.com/guide-des-prix/isolation/prix-de-lisolation-des-combles

Retour