Actualités

Date de publication : mardi 30 octobre 2018

Quelles sont les astuces pour garder la chaleur dans son intérieur ?

Un sondage IFOP* fait ressortir que deux personnes sur trois ont froid dans leur logement, même quand le chauffage est en marche. Pour éviter, comme 1 Français sur 5, d’être mis en difficulté pour régler votre facture de chauffage, voici quelques astuces pour garder la chaleur chez soi.

Entretenir son installation de chauffage

Votre système de chauffage peut manquer de performance s’il n’est pas bien entretenu. Il faut faire entretenir la chaudière par un spécialiste et penser à purger les radiateurs une à deux fois par an.
Laissez la place libre devant les radiateurs (deux mètres, si possible) pour que la chaleur se diffuse mieux. Vous pouvez aussi ajouter derrière vos radiateurs une plaque de carton recouverte d’aluminium. Cela permettra de renvoyer la chaleur vers la pièce.

S’emmitoufler pour avoir chaud

Pour accentuer la chaleur ressentie sans augmenter le chauffage, vous pouvez faire de votre logement un petit nid douillet, en installant des tapis en laine et d’épaisses tentures. Vous pourrez aussi gagner quelques degrés, en fermant les volets dès que le soleil disparaît. Si vos murs extérieurs sont froids, vous avez tout intérêt à les recouvrir également, soit par des tentures, soit par des meubles.

Pour une soirée cocooning, ne lésinez pas sur les plaids et prévoyez même la bouillotte. Petite astuce : en se couvrant la tête (bonnet ou foulard), il est possible d’avoir instantanément plus chaud. Les boissons chaudes contribuent aussi à réchauffer le corps.

Améliorer la performance énergétique de son logement

Selon Nicolas Hulot, 150 000 logements sont de véritables « passoires thermiques ». Il faut savoir que 30 % des déperditions s’échappent par le toit et 25 % par les murs.

La seule solution pour avoir chaud en conservant une facture de chauffage raisonnable est de réaliser des travaux. Il existe plusieurs dispositifs de subvention pour ce type de travaux. De la prime éco énergie, au CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), sans oublier le chèque énergie, en passant par l’éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite, il est possible de bénéficier d’une aide pour ses travaux énergétiques.

*Source : Ifop.com - Sondage : les Français et le chauffage de leur domicile.

Retour