Actualités

Date de publication : mardi 9 octobre 2018

Laine de verre dans les combles : épaisseur et coût

Obtenue à partir du mélange de matières naturelles et de verre recyclé, la laine de verre est un élément utilisé majoritairement comme matériau isolant. Se présentant sous la forme d’une couche épaisse comme un matelas, de flocons ensachés ou encore de plaques, elle est utilisée traditionnellement dans l’isolation thermique des bâtiments résidentiels ou non.

Les qualités de la laine de verre

La laine de verre est l’un des matériaux d’isolation les plus prisés des foyers français compte tenu de ses performances thermiques incomparables, mais aussi de son faible coût. Elle est très isolante aussi bien pendant les périodes hivernales qu’au cours de l’été. De ce fait, elle permet d’optimiser l’isolation thermique des cloisons, des murs, des toitures ou encore des sols.
La laine de verre est aussi un isolant phonique intéressant, mais elle est aussi une matière très résistante au feu, avec une résistance de 6 heures après la déclaration du feu dans le logement. De plus, en emprisonnant l’air et l’eau entre ses fibres, la laine de verre résiste parfaitement à l’humidité, ce qui fait d’elle un isolant thermique par excellence.

Les différentes utilisations de la laine verre et épaisseur

Comme dit précédemment, la laine de verre s’utilise particulièrement pour l’isolation thermique et acoustique à l’intérieur de la maison. Elle est fréquemment utilisée pour l’isolation des toitures inclinées, mais elle permet aussi d’isoler les murs creux et les façades. En outre, pour les cloisons boisées ou à structure métallique, la laine de verre est une isolation thermique à privilégier car elle permet au bâtiment de mieux résister au feu.
La laine de verre est multitâche et peut isoler efficacement les sols, les plafonds, les greniers ainsi que les bardages métalliques doubles peau. Egalement, elle peut être posée selon différentes techniques : rouleaux ou plaques étalées sur les parois à isoler (combles aménageables), isolation par insufflation, flocage ou soufflage (rénovation avec combles perdus ou combles peu accessibles).
Il est à noter que le choix de l’épaisseur de la laine de verre dépend de la résistance thermique préconisée par les normes RT 2012 :
• toiture : entre 10 et 50 cm pour obtenir une résistance thermique de 5,5 à 12 m².K/W,
• plancher bas : entre 6 et 29 cm pour obtenir une résistance thermique de 2,5 à 6 m².K/W,
• murs extérieurs : entre 8 et 30 cm pour obtenir une résistance thermique de 3 à 9 m².K/W.

Coût de la laine de verre

Procéder à l’isolation thermique et acoustique d’une maison de manière professionnelle est une façon d’optimiser le confort de l’habitation tout en réduisant la facture d’énergie. Concernant le prix, la laine de verre en panneaux est la plus répandue sur le marché de l’isolant. Le prix en m² de ce format varie généralement entre 2 et 20 euros. Pour la laine de verre en vrac, le prix se trouve entre 3 et 5 euros par kg. Quant à la pose, les travaux ne sont pas complexes et la plupart des prestataires proposent des devis gratuits et sans engagement. Pour bénéficier des aides de l’Etat, il faudra cependant choisir un artisan certifié RGE.

Sources :
https://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Les-isolants/Isolants-en-laine-minerale/Laine-de-verre
https://www.isover.fr/systemes/applications/isolation-des-combles-et-plafonds
https://www.e-rt2012.fr/explications/conception/choisir-isolation-rt-2012/
https://www.prix-pose.com/laine-de-verre/

Retour