Actualités

Date de publication : mardi 25 septembre 2018

Isolation des combles par insufflation : technique et coût

Les combles sont la partie qui doit être la plus protégée, car c’est principalement de là que viennent les différentes variations de température, trop chaud en été, trop froid en hiver. Pour avoir une maison confortable, la technique de l’isolation par insufflation est de plus en plus utilisée.

Les différences entre isolation par soufflage et isolation par insufflation

Les deux méthodes d’isolation par soufflage et par insufflation utilisent l’air comprimé pour projeter des matières isolantes dans les combles. La première, par soufflage, consiste à projeter l’isolant sur le plancher afin d’obtenir un tapis d’isolant uniforme et de minimiser les ponts thermiques, tandis que la seconde, par insufflation, projette l’isolant dans les parois, murs, planchers ou rampants. Si l’isolation par soufflage est adaptée pour les combles perdus ou non aménagés, la seconde est aussi bien adaptée aux combles perdus qu’aux combles aménagés et aux rampants de toiture.

Avantages de l’isolation par insufflation

Avec cette technique d’isolation, les ponts thermiques sont supprimés car la puissance de la machine permet colmater tous les angles des parois.
Grâce au réglage de la puissance de l’insufflation, la densité d’isolant peut être augmentée jusqu’à 75 kilos par mètre carré pour obtenir une isolation thermique encore plus performante.
La méthode de l’isolation par insufflation est particulièrement recommandée dans la rénovation, puisqu’elle permet d’isoler les parois sans déconstruction excessive.

Technique de l’insufflation

L’insufflation consiste à remplir les parois creuses par un isolant à l’aide d’une machine à air comprimé. L’isolant est envoyé à l’aide d’une buse dans les percements réalisés dans les parois à isoler. Quand l’opération est terminée, les percements sont rebouchés.
Utilisée en résidentiel, cette technique procure plusieurs avantages. Elle laisse peu de traces dans les plafonds, elle est facile à réaliser, l’insufflation n’est pas chère, elle peut se faire dans un logement habité. Ajoutons que la technique d’isolation par insufflation est vraiment performante, quels que soient les matériaux isolants utilisés.

Coût de l’insufflation

Le coût d’une isolation par insufflation dépend du type de matériau isolant utilisé mais aussi de la densité insufflée.
- laine de roche : 20 à 35 € / m²,
- laine de verre : 15 à 20 € / m²,
- billes de polystyrène : 20 à 25 € / m²,
- polyuréthanes : 25 à 30 € / m2,
- ouate de cellulose : 10 à 20 € / m².
La densité fait varier le prix. Ainsi, pour une épaisseur de 20 centimètres de ouate de cellulose insufflée à une densité de 55 kilos par mètre carré, il faut compter 1 kilos d’isolant/m², soit 110 kilos pour une surface de 100 m² (55 kg/m² correspond à une conductivité thermique de 0,49).
En conclusion, l’isolation par insufflation est une méthode efficace pour tous les combles, murs et planchers. Sa technique de mise en œuvre nécessite cependant l’intervention d’un professionnel.

Sources utilisées pour la rédaction :
http://devis-isolation.fr/comment-isoler/differences-flocage-soufflage-insufflation/
https://www.deco.fr/devis-gratuit/isolation/prix-isolation-par-insufflation/
http://www.maisons-et-bois.com/discussions/viewtopic.php?id=14796
https://www.materiaux-naturels.fr/produit-calcul/3-ouate-de-cellulose

Retour