Actualités

Date de publication : jeudi 3 mai 2018

Diagnostic énergétique, pour qui, quand, comment ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est l’un des outils prescrits par l’Europe et les Lois Grenelle pour améliorer la performance énergétique des bâtiments. En effet, le secteur résidentiel-tertiaire émet près du quart des gaz à effet de serre et consomme plus de 40 % de l’énergie (source ministère de l’Economie). Les pertes d’énergie par le toit et les murs contribuent largement à ces émissions.

Le DPE, c’est quoi ?

Ce diagnostic permet de connaître la consommation énergétique d’un logement et d’en estimer le taux d’émission de gaz à effet de serre. Il donne également des recommandations aux propriétaires pour améliorer la performance énergétique de leur logement.
Pour être valide, il doit être effectué par un professionnel certifié qui utilise un logiciel normalisé pour définir les étiquettes énergie. Le calcul se fait dans le cadre d’une visite du logement permettant de relever un certain nombre d’informations :

  • surfaces,
  • nombre de pièces,
  • type d’isolation,
  • type de ventilation,
  • production d’eau,
  • type de chauffage, etc.

notation logement économe notation émission de GES

Etiquettes énergie DPE – Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Quels sont les logements concernés

Le diagnostic de performance énergétique doit obligatoirement être effectué par les propriétaires désireux de mettre un logement en vente ou en location.
Lors de la vente, il est joint au dossier technique qui est annexé au compromis de vente. Il est communiqué aux acquéreurs potentiels et, ultérieurement, joint à l’acte de vente.
Lors de la location, qu’il s’agisse d’une location meublée ou d’une location vide, le DPE est joint au contrat à la signature. Il est tenu à la disposition des potentiels locataires.

Le diagnostic de performance énergétique peut aussi être réalisé par un propriétaire sans intention de vendre ou de louer. S’agissant d’un diagnostic, il permet de faire le point dans le but de réaliser les travaux d’amélioration de la performance énergétique qui lui permettront de réduire sa consommation et de moins émettre de gaz à effet de serre. Son coût est d’environ 150 euros, et il peut être financé avec le Chèque énergie. Les travaux, réalisés par un professionnel, pourront bénéficier de plusieurs aides comme le Crédit d’impôt transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit ou encore de la Prime Eco Energie Auchan.
Le DPE est indispensable pour comprendre pourquoi vous avez froid chez vous ou expliquer une facture d’énergie trop élevée.

Retour