Actualités

Date de publication : mardi 3 juillet 2018

Comment savoir si ma maison est mal isolée ?

Les problèmes d’isolation du logement sont à l’origine de surcoûts importants sur la facture d’énergie. Ils sont aussi, pour une part, responsables des gaz à effet de serre. Mais comment savoir si un logement est suffisamment isolé ?

La passoire énergétique

Selon l’ADEME, agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie, les maisons construites avant 1974 sont de véritables passoires énergétiques. Le toit est responsable de 25 à 30 % des déperditions de chaleur, les murs 20 à 25 % et les planchers bas 7 à 10 %. Outre les pertes d’énergie, une isolation défaillante entraîne une sensation de froid. Cela explique sans doute en partie pourquoi deux tiers des Français ont froid dans leur logement, selon un sondage IFOP réalisé à l’automne 2017.
Des mesures gouvernementales ont été mises en place depuis plusieurs années pour améliorer la performance énergétique des logements. Le plan Climat de Nicolas Hulot prévoit aussi des mesures spécifiques pour mettre fin aux passoires énergétiques (CITE recentré, prime Energie, etc.).

Comment savoir si votre maison est une passoire thermique ?

Si votre logement est antérieur à 1974 et si vous n’avez pas réalisé de travaux d’isolation depuis, il est probable qu’il laisse s’échapper la chaleur et qu’il consomme plus d’énergie que nécessaire. Une meilleure isolation des murs et du toit pourrait conduire à une diminution importante de votre facture d’énergie.
Mais des biens plus récents peuvent aussi laisser s’échapper la chaleur. Pour avoir une réponse fiable, il peut être nécessaire de faire réaliser des mesures par un bureau d’études certifié.

Le bilan thermique

Il s’agit d’une analyse précise des différentes caractéristiques énergétiques et thermiques du logement. Il permet de savoir quelle est le volume d’énergie utile pour réchauffer le logement. Il va s’intéresser à tout ce qui crée des déperditions de chaleur : orientation du logement, types de toiture, vitrages, sols, matériaux utilisés lors de la construction, systèmes de ventilation et de chauffage, etc.
S’il n’est pas obligatoire, il est cependant fortement recommandé avant la réalisation de travaux d’isolation. Il permet en effet de savoir s’il est utile d’isoler les murs, les planchers, les toitures, les combles et dans quel ordre procéder. Vous pourrez ainsi mieux planifier et budgéter vos travaux.

Le diagnostic énergétique

Le bilan énergétique simplifié ou le diagnostic énergétique est obligatoire lors de la mise en vente ou en location d’un bien. Il est cependant insuffisant pour savoir si une maison est bien isolée ou non, même si l’ADEME estime que plus du quart des travaux de rénovation énergétique ont été réalisés à la suite d’un DPE.
Le bilan thermique et le diagnostic énergétique sont éligibles aux aides à la rénovation énergétique du logement, dès lors qu’ils sont réalisés par une entreprise certifiée RGE.

Retour